Informations sur Dessin Votre poulet

DESSIN A POULET .-- En dessinant un poulet, on entend le prendre hors des entrailles et enlever toutes les pièces qui ne sont pas comestibles. Bien que ce travail sera fait par certains bouchers, le meilleur plan est de le faire à la maison, car, comme il a été dit, de poulet ou de toute autre volaille doit être cuite très rapidement après les entrailles sont enlevées. Poulet qui doit être torréfié est toujours prête de cette manière, que la cavité qui reste peut être rempli avec la farce. Le dessin est également nécessaire lorsque le poulet à cuire de toute autre manière, par exemple par l'étuvée ou la friture, mais en plus il doit être découpé. La procédure dans l'élaboration d'un poulet est simple, mais un peu de pratique est nécessaire avant deftness entraînera.
Afin de tirer un poulet, découpez soigneusement une fente longitudinale à travers la peau sur le cou, et glisser les doigts vers le bas autour de la culture, ce qui est un petit sac qui contient les aliments consommés par le poulet. Ensuite, tirez la récolte sur, et avec elle la trachée, en prenant soin de ne pas déchirer la peau, ni à briser la culture.
Ensuite, retirez les tendons, ou des cordes blanches épaisses, des jambes, de manière à améliorer la viande. Ceux-ci peuvent être enlevés facilement, en particulier d'un poulet qui est fraîchement tué; autrement dit, une dans laquelle la chair est encore humide. Il suffit de couper à travers la peau, juste au-dessus du pied, en faisant attention à ne pas couper les tendons qui se trouvent juste sous la peau; puis glisser une brochette ou une autre petite, terne mettre en œuvre, comme une fourchette, sous les tendons, tirer vers le bas vers le pied jusqu'à ce qu'ils relâchent à la deuxième articulation, et retirez-les. Avec les tendons enlevés, les pieds peuvent être coupés. Pour ce faire, couper à travers la peau où les deux os se joignent. Comme les sépare conjointes, couper à travers les tendons restants et la peau sur le dos des jambes. 37. Procéder, à côté, pour couper une fente transversale à travers la peau entre les jambes à un point au-dessus de l'évent, de sorte que les entrailles peuvent être enlevés. Cette fente doit être juste assez grand pour admettre la main et pas plus. Insérez les doigts d'une main dans cette fente et déplacez doucement autour de la masse des organes internes, en les gardant à proximité du cadre de l'oiseau. On desserre les entrailles aux points où ils sont attachés au corps. Ensuite, l'insertion de la main, glisser les doigts autour de la masse en haut, près du cou, et avec une traction retirer la totalité du contenu interne. Les poumons, ou des lumières, comme on les appelle parfois, ne viennent pas avec cette masse. Ils se trouvent recouverte d'une membrane étanche et fixée à l'intérieur de l'os de la poitrine, et doivent être enlevées en les tirant du bout des doigts. Après les entrailles sont enlevées, verser de l'eau froide et propre dans la cavité, bien rincer plusieurs fois, et vider l'eau.
Parmi les matières tirées du poulet se trouve le cœur, le foie et le gésier. Ceux-ci sont appelés les abattis. Ils sont les seuls organes internes comestibles, et doivent être séparés du reste. Pour ce faire, presser le sang du cœur, puis couper les gros vaisseaux au large à proximité du sommet de celui-ci. Ensuite, couper le foie loin. Dans le traitement de cette partie de l'abattis soin extrême doit être pris, pour bien attaché à elle, est la vésicule biliaire, qui est un petit sac rempli de liquide vert, appelé la bile. Si ce sac pauses, tout ce qui touche son contenu deviendront très amer et donc impropre à la consommation. Le sac de la vésicule doit être coupé sur le foie au-dessus du lieu où il est attaché, de manière à être certain qu'il ne se brise pas, ni perdu aucun de la bile. Ensuite, retirez le gésier, qui se compose d'une partie charnue entourant un sac contenant de la nourriture partiellement digéré mangé par le poulet. Tout d'abord couper toute la graisse excédentaire, et soigneusement couper à travers la partie charnue juste à la surface du sac à l'intérieur. Ensuite, tirez la partie charnue extérieur loin du sac sans le casser, une opération qui peut être fait si le travail est effectué avec soin. Après avoir enlevé les abattis et les préparer comme expliqué, lavez-les bien, de sorte qu'ils peuvent être utilisés avec le reste du poulet. En dernière étape, découper le sac d'huile, qui se trouve juste au-dessus de la queue.