Bonbons français - un tour de France en Bonbons

bonbons français est riche en histoire et tradition tout en étant très savoureux. Vous pouvez prendre tout un tour de France tout en dégustant ces bonbons inhabituels - chacun avec son histoire unique. Profitez de vos bonbons.
Le Calisson
Un calisson est un petit trésor d'un bonbon à déguster lentement avec beaucoup de satisfaction. Ces bonbons en forme de diamant sont fabriqués à partir d'une gelée d'amandes en poudre et le melon et sont surmontés de blanc glaçage royal. Ils sont une spécialité d'Aix dans le sud de la France et à un moment donné dans l'histoire même servi comme le pain eucharistique dans les églises catholiques de la région.
Les Marrons Glacés
Ce sont des marrons glacés entiers et sont une spécialité de la région de l'Ardèche, dans le sud de la France. Ils sont destinés à être consommés en entier tout comme car ils sont bien vous pouvez également trouver des pots de ceux brisés utilisés pour la cuisson. En France, marrons glacés sont consommés surtout au moment de Noël.
Le Nougat de Montelimar
Le Nougat de Montélimar vient du sud de la France et est sanctionné par une AOC. Un produit qui se marque avec l'appellation doit contenir un minimum de 30 amandes pour cent et 25 pour cent du miel. Ce nougat collant aussi dispose typiquement blancs d'œufs qui rend un endroit aéré, des bonbons lumière. Nougat est souvent présenté comme l'un des treize desserts à célébrations de la veille de Noël en Provence.
Les Pastilles de Vichy
Ces bonbons durs hexagonaux ont été développés comme une aide digestive par un pharmacien travaillant à Vichy dans les années 1800. Ils intègrent les sels minéraux contenus dans l'eau de Vichy et viennent dans les saveurs de menthe, de citron et d'anis. Peut-être vous apprécieriez les essayer comme un accompagnement à votre prochain dix plats français.
Les Cachous
Ces gouttes de réglisse ont été inventés par un pharmacien, Leon Lajaunie, travaillant à Toulouse dans la fin des années 1800. Le succès de cette sucrerie est attribuée autant à son emballage innovant à son goût. Lajaunie eu la brillante idée de commercialiser ses gouttes de réglisse dans une petite boîte jaune spéciale qui persiste à ce jour, avec plus de 10 millions de boîtes vendues chaque année.
Le Berlingot de Nantes
Un berlingot est un bonbon dur avec une forme de tétraèdre inhabituelle qui vous invite à tourner les bonbons à plusieurs reprises dans la bouche. Il vient dans à peu près toute la saveur que vous pouvez imaginer et est une spécialité de la ville de Nantes, dans le nord ouest de la France. Il y a aussi un berlingot rayé qui est originaire de Carpentras et les deux villes comme à combattre ce qui était à l'origine de ce bonbon amusant.
La Bêtise de Cambrai
Ces bonbons ont été soi-disant inventé à la suite d'une erreur ou de la stupidité commise par un fabricant de bonbons apprenti dans les années 1800 dans la ville du nord de Cambrai. Ils sont la menthe blanche aromatisée bonbons durs avec une bande de caramel sur le côté pour adoucir leur goût.
La Bergamote de Nancy
La ville de Nancy dans la région nord-est de la Lorraine est reconnu en France pour sa sucrerie de bergamote. Bergamote est une sorte d'arbre orange qui produit un orangé très acide, et il est l'essence même de l'écorce de cette orange qui est utilisé pour fabriquer ces carrés, des bonbons légèrement aigre.
L'anis de Flavigny
Ces bonbons durs ont une surprise à leur centre - une graine d'anis. Ils viennent en plusieurs saveurs enchanteresses dont rose, orange, anis, de réglisse et de menthe. Ces jours-ci il n'y a qu'une seule entreprise qui fabrique ces bonbons qui sont une spécialité de Flavigny-sur-Ozerain dans la région de Bourgogne en France.
Le Négus de Nevers
Une autre sucrerie de la région Bourgogne, celui-ci dispose d'un centre de moelleux au chocolat enveloppé dans un revêtement dur de bonbons clair. Ces bonbons sont difficiles à faire et doivent être faites à la main, en ajoutant considérablement à leur mystique. Ils ont été inventés par un fabricant de bonbons pour l'Exposition universelle de 1901 et sont nommés d'après la règle de l'Ethiopie qui était en visite en France cette année.